Chaque fin de semaine, une photoUn poète, passant par-là, s'en inspirera peut-être. Ou peut-être pas.

 

 

Les herbes folles

Aujourd’hui c’est la journée mondiale de l’environnement ; mondiale, vraiment ? (fw)

 

Posté par flowhite à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  


10 juin 2017

 

Les herbes folles

Adrien avait passé le tracteur tondeuse. La pelouse était impeccable. Il lui restait juste un petit mètre carré lorsque l'engin tomba raide en panne! Augustine n'allait pas apprécier ce petit mètre carré d'herbes folles dans le jardin. Bien sûr, elle allait lui reprocher cette faute de goût qui portait préjudice à sa réputation dans le voisinage. Faut dire qu' Augustine exerçait le métier de Directrice des Ressources Humaines. Madame la DRH excellait surtout à la maison lorsqu'il fallait exploiter les ressources de son mari Adrien. Là au moins, elle n'avait pas les syndicats dans les pattes. Bref, Adrien allait devoir éradiquer cette nature rebelle à la main. Dans le garage, il trouva une vieille faucille dans une caisse de marteaux rouillés. Machinalement, il alluma la radio comme il le faisait toujours lorsqu'il s'isolait dans le garage pour fumer Sa cigarette ( après une longue négociation, c'est la seule concession accordée par Augustine: 1 cigarette par jour). Radio Nostalgie diffusait des titres de la fin des années 70. 
"Vous n'aurez pas ma fleur. Celle qui me pousse à l'intérieur...". Adrien reprenait le refrain "Vous n'aurez pas à fleur..." en se dirigeant faucille à la main vers ce foutu carré d'herbes folles. "Vous n'aurez pas..." et Adrien s'arrêta d'un seul coup raide en panne. Enfin, c'est une façon de dire qu'il s'arrêta brutalement comme une machine privée d'énergie. 
"Adrien, mon chéri, dépêche toi voyons, les voisins vont bientôt rentrer" s'écria Augustine. 
Adrien se retourna, contempla les 499 mètres carrés de pelouse impeccablement tondue plus 1 mètre carré d'herbes folles. Il fit demi-tour, se dirigea vers le garage, prit son paquet de cigarettes, s'installa au milieu des herbes folles en s'écriant à tue-tête : 
"Vous n'aurez pas ma fleur. Celle qui me pousse à l'intérieur." 

Morale: il faut se méfier des herbes folles lorsqu'elles trouvent le chemin pour se refléter dans les eaux endormies des rêves adolescents. 
"Vous n'aurez pas ma fleur. Celle qui me pousse à l'intérieur." François Béranger.

 

Florentine

 

Posté par flowhite à 07:51 -  - Commentaires [2] - Permalien [#
Tags :  


09 juin 2017

 

Les herbes folles

Dans le vert de l'étang
Le jaune de Vincent
Chatoyant
Les yeux des bulles
Flottent dans les miens...

Maria Ardouin

 

Posté par flowhite à 07:54 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  


08 juin 2017

 

Les herbes folles

On peut s'asseoir devant les herbes folles et attendre
On peut se coucher et pleurer
On peut condamner et se taire
On peut contempler le monde et gémir
Mais on peut se lever, repeindre son coeur et prendre la main de celui qui peine,
Pour ensemble, regarder l'horizon,
Aimer sa terre, accomplir les gestes d'espoir et y semer les mots d'avenir.

Ariane Adam

 

Posté par flowhite à 07:39 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  


07 juin 2017

 

Les herbes folles

Quand le jour
Sera la nuit
Tout le temps
Que nous restera-t-il
Où irons-nous
Ô mon amour des amours
Quand ce monde
Sera silence
Pour toujours
Que nous restera-t-il
Où irons-nous
Turluter nos amours?

Julien Hoquet

 

Posté par flowhite à 07:56 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :