Chaque fin de semaine, une photoUn poète, passant par-là, s'en inspirera peut-être. Ou peut-être pas.

 

Typha

Sur le ciel gris de l'étang s'imprime le typha; mais qui le lit ? (fw)

 

Posté par flowhite à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


02 mai 2014

 

Typha

"Les mots comme le ciel
Aujourd'hui,
Quelque chose qui s'assemble, qui se disperse

Les mots comme le ciel,
Infini
Mais tout entier soudain dans la flaque brève."

Yves Bonnefoy, "Poèmes", Poésie/Gallimard

 

Posté par flowhite à 23:22 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


01 mai 2014

 

Typha

"[...] 
Entre notre intuition et la lettre, il se forme
une brume, une sorte de requiem nébuleux
qui devient quelquefois un recueil de poésie.
Ce qu'on y dit
provoque l'obscurité de ce qui est tu."

François jacqmin, "Le livre de la neige", Editions de la Différence

 

Posté par flowhite à 21:48 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


30 avril 2014

 

Typha

"Il n'y a pas d'images dans la nature. L'image est le propre de l'homme, car elle n'est image que par la conscience qu'il en a. Le contenu normal de la pensée est abstrait, informe et flou. L'opération par laquelle l'image se forme est un acte d'attention volontaire. Le poète, l'esprit du poète est une véritable fabrique d'images [...]."

Pierre Reverdy, "Sable mouvant", Poésie/Gallimard

 

Posté par flowhite à 22:20 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


29 avril 2014

 

Typha

Qui sait 
l'abc de la quenouille
Le coassement
de la grenouille
Jamais ne s'agenouille
devant la fripouille

Julien Hoquet

Posté par flowhite à 12:13 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


28 avril 2014

 

Typha

"Je ne le nie pas
l’écriture est un luxe
mais c’est le seul luxe
où l’homme
n’exploite que lui-même"

Abdellatif Laâbi, "Tous les déchirements", Editions de la Différence

 

Posté par flowhite à 21:47 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


27 avril 2014

 

Typha

"Il est mon étang de sagesse 
Par la magie livresque des signes imprimés
Par-dessus les malheurs 
Par-dessus la course suspendue à la potence des heures
[...]"

André Duprat, "L'étang unique", Editions Apeiron

 

Posté par flowhite à 22:26 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :