Chaque fin de semaine, une photoUn poète, passant par-là, s'en inspirera peut-être. Ou peut-être pas.

 

 

Au creux du souvenir

Le Pliant se replie mais palpite au fond de nos mémoires. Il attend son heure. (fw)

 

Posté par flowhite à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


18 mai 2016

 

Au creux du souvenir

Prémices

Quelque chose a dû
cesser quelque part
pour recommencer
aussitôt ici
et partout ailleurs

quelque chose d'âpre
et d'imprévisible
et d'irréparable
un torrent de sable
un éternuement

Depuis nous allons
nous dansons en rond
et nos entrechats
froncent l'horizon
Le ciel est un puits

Quand nous serons vieux
le soir sera neuf
les mâts fleuriront
de plus beaux bateaux
bien plus noirs que l'eau

 

Alan Bathurst

 

Posté par flowhite à 09:12 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


17 mai 2016

 

Au creux du souvenir

Plastique galactique
Dans la nuit électrique
Banquise poétique
Envol des musiques
Le Pliant prend ses cliques
Mais ses claques magiques
Nous sont forces et déclics
Vivent les vers, la botanique
Que l'an qui vient nous soit tonique!

Maria Ardouin

 

Posté par flowhite à 09:11 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


16 mai 2016

 

Au creux du souvenir

Ils ont plié boutique, ils ont plié bagages, remisé chaises et lutrins.
L'air vibre encore d'hier.
Ils se sont embrassés, le vague au coeur et la larme pas loin.
Poètes et baladins ont emporté, serrés entre les pages de leur mémoire un poème, un chant, un visage, une rencontre.
Ils ont laissé le reste à la rivière.
Ils lui ont confié l'espoir de revenir l'an prochain.

Ariane Adam

 

Posté par flowhite à 22:56 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 

Au creux du souvenir

De qui sont ces fantômes qui surfent sur nos flots?
Venez, sans peur, le Pliant s'abandonne,
restez avec nous, renouvelez la donne!
Deux mille seize, nous a emportés
en dix-sept, nous allons, tout vu, déguster.

Ecce Terra

 

Posté par flowhite à 11:58 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :  

 


13 mai 2016

 

Au creux du souvenir

Les poètes sont retournés
À la maison PLOUF
Les musiciens ont remballé
Leurs instruments SPLASH
Pourtant un fluide délicieux
Coule encore dans la Creuse
FLOC, FLOC et FLOC
Éclabousse le cœur
Asperge l’imagination
PSCHIIIIT
Ô la mémorable euphorie
Qui palpitera en nous
Jusqu’à l’année prochaine 
CLAP-CLAP-CLAP 

Julien Hoquet

 

Posté par flowhite à 13:29 -  - Commentaires [0] - Permalien [#
Tags :