23 avril 2016

Solitude

 Bientôt, le Festival Pliant 2016 sera !

Il se prépare ici

 

Chaque fin de semaine, une photoUn poète, passant par-là, s'en inspirera peut-être. Ou peut-être pas.

 

Solitude

Au bord du printemps, un saule pleure. Des larmes de fleur. (fw)

 

Posté par flowhite à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Solitude

Au sol, solide
oh saule!
Tu délies
ma solitude.

Ecce Terra

 

Posté par flowhite à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2016

Solitude

J’irai seul ce soir
M’asseoir sous le saule
Je lui dirai ma solitude
Une fleur sans rosée
Un soleil couchant en noir et blanc
Je lui donnerai mes larmes
Et m’en irai aux vents crépusculaires

Julien Hoquet

 

Posté par flowhite à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 avril 2016

Solitude

Le grand saule pleure une pluie de paillettes
Lucioles pyrotechniques, larmes coquettes
Le printemps essaye sa robe de bal
Mais il fait encore jour
Bientôt la nuit viendra, somptueuse et douce
L'entrée en scène, le grand passage
Les trois coups...nos espoirs clignotent...

Maria Ardouin

 

Posté par flowhite à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2014

Rencontre

[...] C’était un semis de ces insectes d’azur à reflets d’améthyste et glacés d’argent qui pullulent chez nous sur les saules et qui, de là, se laissent tomber en pluie sur les fleurs. Elles en étaient si chargées en cet endroit et elles s’harmonisaient si bien avec les tons changeants de ces petits buveurs d’ambroisie, que cela ressemblait à une fantaisie de fée ou à une illusion d’irisation dans les reflets rampants du soleil à son déclin.
Notre naturaliste n’avait que faire d’une denrée si connue en France ; mais il ne pouvait se défendre d’en remplir ses mains pour les admirer en bloc.
À propos de ces petites bêtes, il me dit tenir d’un naturaliste de ses amis que, dans un moment où ce fut la mode d’en faire des parures, on les achetait à un prix exorbitant. Nos petits bergers de la Creuse ne l’ont pas su ! Si la mode revient, il faudra le leur dire. Au prix qui a existé, de soixante à quatre-vingts francs le cent, la prairie où nous étions en contenait bien pour plusieurs millions.

George Sand, "Promenades autour d'un village"

 

Posté par flowhite à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2014

L'arbre, le ciel et l'eau

"L'inclinaison de ce vieux saule
Sur le vieil étang soucieux
Que pas une brise ne frôle,
A quelque chose de pieux.
[...]"

Maurice Rollinat, "Paysages et Paysans"

 

Posté par flowhite à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,